Les obliques occupent la partie latérale des abdominaux. Ils sont très sollicités lors des mouvements d’inclinaison de cette partie du tronc. Les sportifs ont donc tout intérêt à travailler ses obliques. En musculation, ces muscles assurent par exemple l’ensemble des mouvements dans certains exercices le soulevé de terre ou le squat. A noter que des obliques bien travaillés forment aussi le garant d’une silhouette digne d’un athlète. Les trois exercices suivants sont les plus recommandés lorsqu’il s’agit de travailler ses obliques.

Le Crunch rotation

Le Crunch rotation est un des exercices les plus efficaces pour travailler ses obliques. Sa particularité réside dans la préservation de la colonne vertébrale. En effet, le Crunch rotation ne nécessite aucun matériel. Il se fait en quatre étapes. Dans un premier temps, on se place sur le sol comme dans la position initiale du simple Crunch, en mettant les mains derrière la nuque. Puis, on met l’un des pieds sur le genou de l’autre qui reste sur le sol. On fait une flexion, de manière à amener successivement les épaules vers le genou du pied du côté opposé. Durant les exercices, il faut veiller à bien gainer les abdominaux, tout en favorisant le retour. A noter que le Crunch rotation met également le dos à l’abri des risques de courbature ou autre blessure amputé à la musculation.

Le gainage oblique

Connu également sous l’appellation gainage latéral, le gainage oblique est un exercice permettant de travailler ses obliques, de manière optimale. Très facile à réaliser, il ne représente aucun risque pour le périnée, ni pour la colonne vertébrale. Il s’agit d’un exercice statique, sans pour autant être facile de réalisation. En effet, en position initiale, le pratiquant s’allonge sur le côté, en mettant l’avant-bras et la cheville en contact avec le sol. L’idée est alors de maintenir cette position pendant une certaine durée, en s’adonnant à des exercices de respiration. Passé le délai fixé, on change de côté et ainsi de suite.

Le développé Pallof

Le développé Pallof a le même principe que le gainage, à la différence près qu’il faut y aller en position debout. Cet exercice de musculation reste au petit soin des lombaires et de la colonne vertébrale. On peut donc s’y adonner autant de fois que l’on peut tout au long de la journée, pour mieux travailler ses obliques.

En position initiale, on se met au centre d’une poulie placée à hauteur du nombril. Le premier mouvement consiste à saisir la poignée mise contre la poitrine avec les deux mains, avant de faire pivoter le buste. Puis, on étale la poignée sur le devant, en gardant le bras tendu pendant un minimum de 3 s, avant d’expirer tout en remettant la poignée dans sa position initiale. A la fin de l’enchainement, on change de change de côté et on reprend depuis le début.